mardi 7 février 2017

777. Nature morte

Still
now

silent
motionless
enduring

A stone
dropped
into water

samedi 21 janvier 2017

776. 2016, allez

Qu’as-tu fait en 2016 que tu n’avais jamais fait auparavant ?
Je ne sais pas ! C'est fou, non ? Acheter une machine à coudre, peut-être bien. C'est la première de ma vie (pas sûr qu'elle ne date pas de 2015, ceci dit). Tenter le NaNoWriMo. Ah et prendre carrément cinq semaines de congé d'un coup.

As-tu tenu tes bonnes résolutions et quelles seront celles de 2017 ?
Un peu, quand même, dites donc. Et pour 2017, ma résolution est de finir ce que j'ai commencé : livres, séries, projets... Je boucle tout avant de me lancer dans autre chose (on est mal barré : j'ai regardé hier soir le premier épisode de A series of unfortunate adventures...)

Est-ce qu’une personne proche a accouché ?
Oui !!! Et plutôt deux fois qu'une ! (Enfin, pas la même personne)

Est-ce qu’une personne proche est décédée ?
Non, mais j'avoue qu'avec ces "morts célèbres", j'ai eu de vrais moments de tristesse -- Alan Rickman, Carrie Fisher, Leonard Cohen... Evidemment je ne les connaissais pas, mais ce sont beaucoup de souvenirs qui s'éteignent, l'impression d'avoir partagé quelque chose grâce à eux, une petite lumière qui part.

Quels pays as-tu visité ?
L'Allemagne... la Belgique... le Royaume-Uni... les US, les US, les US... et aussi les Iles Féroé ! Magique. (Bon, techniquement, les Féroé sont danoises mais croyédjà que j'allais dire que je suis allée au Danemark plutôt que dans les Iles Féroé, t'es fou toi).

Que souhaites-tu pour 2017 qui t’a manqué en 2016 ?
De la sérénité et de la volonté.

Quelles dates de 2016 resteront gravées dans ta mémoire et pourquoi ?
Toute l'année. 2016 a été une année tellement bizarre, chaque matin à se réveiller en se demandant "bon, et aujourd'hui quoi ?". Le Brexit, Trump, Nice, Istanbul, la Syrie, les réfugiés -- on dirait que l'humanité a oublié ses bons côtés.

Quelle est ta plus grande réussite de l’année ?
Me remettre à cheval professionnellement ou à peu près après une période super ultra dure, personnellement, à ce niveau. On n'y est pas encore tout à fait, mais on avance.

Quel est ton plus grand ratage de l’année ?
La purée servie à mon parrain lors de son passage à Paris. Ne JAMAIS mettre le lait froid directement dans les pommes de terre chaudes. Jamais.

As-tu été malade ou blessée ?
Boarf, les petites choses habituelles, rien de grave.

Quelle est la meilleure chose que tu aies acheté ?
Ma robe H&M à rayures, qui m'a attiré compliment sur compliment. Ou peut-être bien mon réfrigérateur ! A froid brassé, c'est vraiment top.

Quel comportement mérite des éloges ?
Celui de mon fond de teint Tarte Amazonian Clay qui reste des heures et des heures sans bouger et couvre bien et ne pique pas et me fait des bisous dans le cou. Non bon OK : mais il est top quand même.

Quel comportement t’a affligée ?
Le nôtre -- cf. la question sur les dates de 2016.

A quoi as-tu consacré le plus d’argent ?
Aux impôts, hahaha. Haha. Ha.

Qu’est-ce que tu as attendu avec le plus d’impatience ?
Le week-end.

Quelle chanson te rappellera 2016 ?
Voodoo in my Blood, de Massive Attack (oui, je me répète).

Comparé à la même époque, l’an dernier, tu es ?
a) Plus ou moins heureuse ? Pareil
b) Plus ou moins grosse ? Un tout ptit peu moins !
c) Plus ou moins riche ? Moins

Qu’aurais-tu aimé faire de plus ?
Lire.

Qu’aurais-tu aimé faire de moins ?
Etre en colère. Trop de colère, cette année -- contre les gens en général, contre des gens en particulers, contre la presse, contre les politiciens, contre des événements auxquels je ne peux rien, contre moi-même…

Comment as-tu fêté Noël ?
Avec une gastro, donc. C'était trop bien. (Bon OK, la gastro je ne l'ai eue que le lendemain. Noël même était tranquille et calme).

Quel a été ton mois préféré en 2016 ?
Juillet.

Es-tu tombée amoureuse en 2016 ?
Noooooooooon.

Combien de coups d’un soir ?
Zéroooooooooo.

Quelle a été ton émission télé préférée ?
The Killing -- la version américaine, pour une fois. Bourrée de défauts -- mais tout aussi pleine de qualités, je trouve. J'ai regardé les quatre saisons à la file et pleuré comme une madeleine à la fin.

Est-ce que tu hais quelqu’un aujourd’hui que tu ne haïssais pas l’an dernier à la même date ?
Non, mais bon sang, que je suis en colère contre certains !

Quel est le meilleur livre que tu as lu cette année ?
How to be both, d'Ali Smith. Je ne connaissais absolument pas cet écrivain, quel bonheur !

Quelle a été ta plus grande révélation musicale ?
Je ne saurais pas vraiment dire, rien de révolutionnaire cette année -- j'ai absolument adoré A Moon-shaped Pool, de Radiohead, ainsi que Citizen of Glass, d'Agnes Obel, mais ce sont des artistes que je connaissais d'avant...

Qu’as-tu souhaité et obtenu ?
Une nouvelle passoire.

Qu’as-tu souhaité en vain ?
Que la Grande-Bretagne reste dans l'Union européenne.

Quel a été ton film préféré cette année ?
Spotlight

Qu’as-tu fait pour ton anniversaire et quel âge as-tu eu ?
Je ne sais plus ! J'ai eu 41 ans, ça c'est clair et net, mais je ne sais plus ce que j'ai fait. C'était un lundi, en même temps...

Quelle chose aurait fait de 2016 une année incommensurablement satisfaisante ?
Que Trump n'ait pas été élu aux USA.

Comment décrirais-tu ton style vestimentaire de 2016 ?
Un peu hasardeux. Je ne sais plus trop où j'en suis à ce niveau.

Qu’est-ce qui a garanti ta santé mentale ?
Les chaussures à talon.

Quelles personnalités t’ont le plus fait fantasmer ?
Euh… Mark Ruffalo ? Je ne sais pas trop, ça a été une année plutôt plate, question personnalités fantasmatiques...

Quelle question politique t’a le plus remuée cette année ?
Ce n'est pas vraiment une question politique au sens littéral du terme, mais la notion de "post-truth" me trouble profondément -- le fait que les gens partent du principe que que c'est leur perception qui compte et non les faits, et du coup ne se renseignent plus, ne réfléchissent plus, ne cherchent plus à aller plus loin.

On peut en discuter des heures, sur les raisons de cette situation, à qui la faute, pourquoi comment, mais tout de même : quel recul énorme.

Qui t’a manqué ?
Mulder et Scully.

Quelle nouvelle rencontre a été la plus importante ?
Le collègue américain qui m'a donné le conseil suivant : travailler par périodes de 33 minutes.

33 minutes exactement, avec un minuteur, pendant lesquelles on ne fait rien d'autre, ni se lever, ni répondre au téléphone, ni regarder ses mails, ni boire, ni manger, bref, rien. Même si on ne reste que là à regarder son clavier (ou son pinceau ou ses vitres à nettoyer ou que sais-je), pendant 33 minutes, on ne fait rien d'autre que se concentrer sur la tâche à accomplir. Et ça, six fois pendant la journée. Le reste du temps on peut faire ce qu'on veut.

Honnêtement, ça a carrément changé ma manière de travailler.

Quelle leçon as-tu tiré de 2016 ?
Euh... Ne pas oublier son coupe-vent quand on part sur une île pouvant accueillir 20 personnes et 357 242 puffins.

Les paroles de quelle chanson résument-elles le mieux l’année écoulée ?
Burn the Witch, de Radiohead

mardi 10 janvier 2017

775. Trop pressée

Tout à l'heure j'ai traversé quatorze rues
et pas une seule -- pas une --
au vert

mardi 20 décembre 2016

774. Date de péremption

C'est dans les vieilles soupes
qu'on fait les meilleures grimaces

mardi 6 décembre 2016

773. Christmas decorations

A blinking deluge of stars
and above it all --
one single moon

jeudi 1 décembre 2016

772. Not even close

Cette année, prise d'un incompréhensible coup de folie, je me suis inscrite au NaNoWriMo. Objectif : écrire un roman en un mois -- plus précisément, écrire 50 000 mots en un mois.

L'échec a été lamentable : 10 000 mots seulement au 30 novembre -- je ne sais honnêtement pas comment font les gens qui ont un travail par ailleurs pour écrire 1 666 mots en moyenne par jour.

Mais.

C'est aussi l'une des choses les plus longues jamais sorties de mon imagination ; d'habitude, je suis plutôt format court, ou alors j'abandonne avant la fin. J'ai bien aimé le fait d'être "obligée" d'écrire tous les jours, même si c'est un tout petit peu, même si c'est n'importe quoi. Leur système de compteur et de badges peut sembler dérisoire mais il motive, quand même !

Par ailleurs, je pense, bizarrement, avoir quelque chose qui tient à peu près la route. Peut-être pas 50 000 mots, quand même, mais un récit avec un début... et surtout une fin, ce qui me fait souvent défaut.

Un raté donc... mais qui ouvre des possibilités. Il faut juste que, maintenant, je continue sur ma lancée.

lundi 14 novembre 2016

771. Choses auxquelles je crois

La beauté de tous les jours, où qu'elle se trouve -- Aller faire un p'tit tour -- L'incroyable puissance de la littérature, ou tout simplement de l'écriture -- Les arbres -- La bonté -- S'en aller voir le reste du monde et comment il vit -- Le parfum de la lavande -- Eteindre la télé -- Le chocolat Côte d'Or aux amandes caramélisées/pointe de sel -- Un peu de musique au bon moment -- L'éducation, pas seulement à l'école, pas uniquement ce qu'on apprend dans les livres, mais comment obtenir le goût de réfléchir, d'aller plus loin, de s'intéresser -- L'intelligence.